Les pays africains ont connu des niveaux relativement élevés d’activités violentes pendant de nombreuses années. Les jeunes ont joué un rôle vital de soutien a de nombreux belligérants et groupes armés. Dans de nombreux cas, les jeunes participent à des activités violentes parce qu’ils sont soit dupés, trafiqués, enlevés, soit recrutés de force. D’autres se joignent volontairement à ces groupes en raison de l’appel à la conformité d’une identité de groupe ; des perceptions d’exclusion, des griefs ; des promesses d’une stabilité économique etc.

L’exploitation répétée des enfants et des jeunes dans la perpétration de la violence est la preuve que les menace des belligérants n’ont pas de limites.

Par ailleurs, les recherches ont montré que le sport pourrait être l’une des stratégies les plus efficaces pour engager les jeunes positivement et mitiger leur implication dans les activités violentes.

Fort de ce constat, le WANEP en partenariat avec le PNUD Mali organisa dans la semaine du 13 au 17 janvier 2020 sur semaine sportives et culturelle placée sous le signe du la prévention de l’extrémisme violent dans la commune de Fakala, cerclé de Djenné (Région de Mopti).

Cette activité qui réunira près de 300 personnes, jeunes, parents d’élèves, corps professoral, élus locaux, associations sportives locales, services technique de l’Etats avait pour objectif de l’atelier est de promouvoir une éducation à la paix en milieu et scolaire afin de valoriser une culture de non-violence chez les jeunes.

Plus spécifiquement il s’agissait de :

  • Renforcer les capacités des jeunes pour leur participation active à la prévention des conflits et à la consolidation de la paix dans le milieu scolaire et au sein de leurs communautés ;
  • Promouvoir une culture de non-violence chez les jeunes en offrant l’occasion d’acquérir des compétences et valeurs connexes au sport tels que le respect, la tolérance, la solidarité, la coopération, la discipline, le leadership et la maîtrise de soi qui sont également importants pour le développement psychosocial des jeunes ;
  • Créer un noyau de jeunes pairs médiateurs outillés pour le traitement des différends entre amis.

La semaine de 13 au 17 fut une semaine d’intense activités sportives et culturelles animés par les clubs de paix et la jeunesse de Sofara. Il elle fur marquée par :

  •  Des activités Sportives, culturelles et de renforcement des capacités sur la prévention et la médiation des conflits.

Au moins 200 jeunes dans chaque école cible (à Sofara) ont formés à la prévention des conflits, à la médiation par les pairs et à la consolidation de la paix par les enseignants ayant bénéficié de la formation.

Il est à rappeler que la semaine sportive et culturelle intervient après une session de reforment de capacité des acteurs scolaires par le WANEP et PNUD Mali au mois de décembre 2019.

Au total, 32 acteurs scolaires dont un (1) directeur de medersas et deux enseignants de medersas les représentants des 2 CAP de Djenne et de Sofora, les représentants des 06 Comités de gestion scolaires entre autres.

D’autre activités marquantes de la semaine furent :

Un match de football et d’autres activités sportives et culturelles seront organisées afin d’engager les jeunes et les autres membres de la communauté à promouvoir la cohésion sociale et la paix. Ainsi, des messages de paix, contes et pièces de théâtre ont été préparés et présentés par les jeunesses à l’occasion de cette semaine.

De sensibilisations à travers les médias

Une campagne de sensibilisation radiophonique a été organisée pour promouvoir le rôle des jeunes à la paix et à la cohésion sociale et la prévention de l’extrémisme violent.

La semaine culturelle et sportive s’inscrivait dans le cadre du projet « Prévention et lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme » dans les communes de Madiama, Fakala et Néma-Badenyakafo, cercle de Djenné à Mopti. Un partenariat entre le PNUD, le réseau Ouest Africain pour l’Edification de la Paix (WANEP Mali).

Le projet PVE de WANEP et PNUD Mali, pour des communautés plus résilientes face à l’extrémisme violent au Mali.           

Redaction : WANEP MALI

Semaine sportive et culturelle en Faveur de la prévention et de l’extrémisme violent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Visit Us On TwitterVisit Us On Facebook