Cliquez ici pour télécharger le fichier

BATIR UN CHEMIN VERS LA PAIX : LE NEXUS CONFLIT ET GOUVERNANCE :

Longtemps considéré comme un pays d’accueil et d’hospitalité légendaire, le Mali   est aujourd’hui traversé par des situations conflictuelles très fluctuantes et complexes tant dans les régions du Centre (Ségou et Mopti) que celles du Nord (Gao, Ménaka, Taoudénit, Tombouctou, Kidal). Ces différentes zones en conflit étaient et/ou sont un espace de cohésion et de brassage entre les différentes communautés qui y vivent.  Cependant, depuis un certain temps, la complexité des dynamiques conflictuelles, l’émergence de nouveaux acteurs et les enjeux liés aux conflits révèlent les limites des mécanismes formels et non formels de gestion des conflits. Tel est l’intérêt de cette étude portant sur l’Analyse des conflits dans 45 communes partenaires du Projet de Consolidation de la Paix (PCP) de l’USAID au Mali conduite par le réseau Ouest Africain pour l’Edification de la Paix (Mali) au mois de mars 2019.   

L’outil d’analyse des conflits appelé « Cadre d’Analyse des conflits » en abrégé CAF dont dispose déjà Creative a été déterminant pour la collecte des données. Tenant compte du contexte aussi volatile que tumultueux de la situation sécuritaire du Mali surtout dans les régions dites du centre, WANEP a contextualisé certaines questions standards en les adaptant à l’étude et aux réalités des communautés ciblées.

L’étude s’est déroulée á travers 450 enquêtes dont 405 individuelles et 45 focus-groupes. 

Au total 485 personnes issues de différents groupes sociaux professionnels dont les agriculteurs, éleveurs, artisans, commerçants, pêcheurs par endroit, des élus, enseignants, légitimités et communicateurs traditionnels entre autres, ont participé au processus de la collecte des données. Dans le cadre de la présente étude, WANEP Mali a en outre accordé une attention particulière à la prise en compte de la représentativité des jeunes et des femmes tant dans la composition des équipes d’enquête qu’au niveau des groupes cibles. Cette analyse a révélé que les causes, les manifestations et les acteurs des conflits partagent certes des points communs, mais varient d’une zone à une autre, voire à l’intérieur d’une même région.

Cette enquête s’est efforcée de répondre à la question fondamentale suivante : quels sont les changements induits dans les dynamiques conflictuelles depuis la crise de 2012 ? Les éléments de réponse à cette interrogation ont servi de fil conducteur à WANEP Mali tout au long de cette étude. 

Synthèse d’étude conduite par WANEP MALI et UNLSHB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Visit Us On TwitterVisit Us On Facebook