Les femmes dans la consolidation de la paix Programme Réseau (WIPNET) a été lancé en Novembre 2001 dans le but de renforcer les capacités des femmes pour renforcer leur rôle dans la consolidation de la paix et de la reconstruction après conflit en Afrique de l’Ouest.

La montée des acteurs non étatiques violents, des groupes terroristes et des groupes criminels organisés impliqués dans le trafic illicite d’armes, de drogues et d’humains, détériore un environnement sécuritaire déjà fragile.

WANEP oeuvre pour qu’une plus grande attention soit accordée à la compréhension de l’impact de l’insécurité dans le Sahel sur les femmes, et pour le soutien à un plus grand rôle des femmes dans la promotion de la paix et de la cohésion sociale, ainsi que dans la prévention de la diffusion de l’extrémisme violent.

Le besoin d’engager les femmes comme partenaires a été noté par les pays du G5 Sahel lors de l’adoption de la Déclaration Contre la Radicalisation et l’Extrémisme Violent dans le Sahel en mai 2015, qui a explicitement reconnu le rôle critique des femmes dans les efforts pour prévenir la diffusion de l’extrémisme violent.

WANEP à travers WIPNET cherche à augmenter le nombre de praticiens formés sur la thématique « femmes et consolidation de la paix » en tant que formateurs, chercheurs, médiateurs et avocats. Grâce à la mobilisation de la communauté et d’autres plates-formes innovantes, WANEP s’efforce de fournir un forum pour les femmes à la base pour amplifier leur voix sur les questions de paix et sécurité humaine via le programme de WIPNET, WANEP favorise également l’intégration d’une perspective de genre dans les cadres de consolidation de la paix et de prévention des conflits au niveau communautaire, niveau national et régional.

En vue contribuer au renforcement du programme WIPNET au Mali, WANEP-Mali est entré dans un processus de partenariat avec la MINUSMA et l’ONUFEMMES, visant à appuyer WANEP-Mali dans ses activités de renforcement des capacités des organisations féminines des régions du nord et certaines régions du centre pour leur contributions accrue à la réforme du secteur de la sécurité au Mali.

Visit Us On TwitterVisit Us On Facebook